Notre projet

pour Chalon en 2020

Nos 40 premières mesures

Une démocratie vivante pour Chalon avec tous ses habitants…

L’époque où le maire décidait seul est révolue. Chaque habitante et habitant doit pouvoir agir sur son quotidien. Citoyens, entreprises, associations, élus, acteurs de la ville seront associés en toute transparence à l’élaboration et aux décisions concernant les projets qui les concernent. Nous proposons :

1. Des commissions mixtes rassemblant habitants, associations locales, élus en charge du dossier, services techniques avant tout projet municipal.

2. 5% du budget municipal d’investissement consacré à un budget participatif destiné à des projets améliorant le cadre de vie pour que les habitants reprennent en main leur destin et participent à l’aménagement de la ville.

3. Le renforcement de l’autonomie des conseils et des maisons de quartier et de leur pouvoir de propositions.

4. Des réunions publiques dans les quartiers par thèmes, par besoins. La présentation publique d’un bilan de mandat tous les deux ans sur lequel les Chalonnais seront invités à s’exprimer. Un élu référent par quartier, connu des habitants, avec des permanences régulières pour assurer la transparence de l’action municipale.

5. Création d’une commission extra-municipale du Climat et des Solidarités. Cette commission aura pour but de représenter les intérêts de la nature et des générations futures, de s’assurer de l’adéquation des projets de la commune avec les enjeux climatiques et écologiques à moyen et long terme.

Garantir les solidarités, permettre à toutes et tous de travailler et de vivre dignement

L’écologie est la solution pour lutter contre le chômage et les inégalités sociales. Concilier écologie et économie pour bien vivre à Chalon c’est possible. Nous nous engageons à :

6. Reprendre progressivement en main les services publics sous forme de régies municipales ou d’agglomération, pour préserver les biens communs, assurer le contrôle démocratique de nos services publics et baisser nos factures. C’est l’intérêt général qui doit primer sur l’intérêt privé, pour la bonne gouvernance de notre commune.

7. Aller vers un revenu minimum social garanti pour les plus démunis pour garantir à toutes et tous de vivre dignement et réduire les inégalités sociales.

8. Aider à l’installation d’entreprises industrielles ou artisanales vertueuses, à taille humaine, porteuses d’emplois durables et non délocalisables. Nous nous appuierons sur des critères écologiques et sociaux, des outils tels que le Revenu de Transition Ecologique et les apports de l’économie sociale et solidaire. Nous redirigerons la commande publique pour accompagner les mutations économiques du territoire.

9. Inscrire plusieurs quartiers dans le « dispositif zéro chômeur de longue durée », véritable levier pour réinsérer socialement et économiquement les personnes trop longtemps exclues du monde du travail.

10. Lutter contre la fracture numérique pour tous les habitants en organisant des formations gratuites en s’appuyant sur les compétences locales puisque l’intégralité des démarches administratives se fera par internet en 2022.

Bien vivre à Chalon, dans un territoire en transition

Pour engager d’urgence Chalon dans un programme de transition écologique dans tous les domaines, à commencer par l’énergie, les aménagements urbains, les repas collectifs, le tourisme.

Localement, nous innoverons et permettrons aux habitantes et aux habitants de protéger la planète tout en faisant des économies significatives sur la facture énergétique et nous favoriserons le développement des circuits-courts.

Nous devons :

11. Réaliser des économies d’énergie, grâce à la réduction de l’éclairage public et à la rénovation thermique des bâtiments publics et privés, pour lutter contre les « passoires énergétiques ».

12. Installer des sources d’énergie verte sur les toits, les parkings et aider les commerçants, bailleurs sociaux, entrepreneurs, artisans et particuliers qui s’engagent dans ce sens.

13. Créer une Maison de la Transition Ecologique et Citoyenne, structure municipale au service des habitants pour accompagner l’évolution des modes de vie individuels et collectifs.

14. Proposer des repas 100% bio d’ici la fin de mandat et en circuits courts dans tous les restaurants collectifs pour permettre à toutes et tous quel que soit son revenu d’avoir accès à une alimentation de qualité, de préserver la santé et l’environnement, de supprimer le gaspillage alimentaire.

15. Créer une halle pour des producteurs locaux pour accompagner le développement et la structuration de la filière biologique locale et animer le centre-ville.

16. Valoriser les friches commerciales du centre ville en favorisant l’installation d’entreprises ou d’associations sociales, solidaires ou culturelles, de commerces.

17. Encourager un tourisme responsable à taille humaine notamment sur la Saône et dans la ville.

Une ville nature où l’on circule mieux

La bataille pour le climat demande que nous fassions preuve d’autant d’imagination que de détermination.

Parce que nous devons nous protéger du réchauffement climatique, de la pollution et de la perte de biodiversité, nous apporterons de la végétalisation en ville et nous faciliterons une circulation plus respectueuse de notre santé et de l’environnement.

Il nous faudra :

18. Planter des arbres et d’autres végétaux pour rendre les places et les rues de la ville plus agréables, attractives et les rafraîchir en été.

19. Soutenir les projets des particuliers et associations qui créeront des espaces plantés ou arborés (forêts comestibles, jardins partagés, agriculture urbaine…) pour qu’ils participent à améliorer le cadre de vie, à se nourrir sainement et à créer du lien social.

20. Rétablir une couronne de maraîchage autour de la ville et dans le Grand Chalon pour favoriser les circuits courts et les produits bios, reconquérir la biodiversité et tendre vers une autonomie alimentaire du territoire.

21. Créer des zones de sols perméables en faisant reculer le béton et le goudron. Engager des travaux pour développer des zones de pleine terre et créer des îlots de fraîcheur, véritables espaces de respiration.

22. Sécuriser la circulation sur les trottoirs pour tous les piétons, surtout les plus vulnérables, en les protégeant des autres moyens de transport pour encourager la marche à pied et favoriser la mobilité des personnes en situation de handicap.

23. Favoriser l’utilisation du vélo en ville : garages et parkings à vélos, réseau de voies cyclables ininterrompue à moins de 500 m de chaque logement, connexion avec les autres modes de transport.

24. Mettre en place la gratuité des transports en commun sur un réseau densifié pour fluidifier la circulation automobile et réduire le besoin de la voiture individuelle.

25. Créer des parkings relais à la périphérie de la ville avec des navettes fréquentes pour relier le centre ville pour faciliter les déplacements, lutter contre la pollution de l’air sans impacter le commerce de centre-ville.

Bien vivre ensemble

Pour organiser la solidarité entre les habitants, nous favoriserons :

26. L’amélioration de l’hébergement d’urgence et le travail étroit avec les associations humanitaires locales sur les projets relatifs aux droits humains pour garantir le droit au logement pour tous.

27. Les liens entre les jeunes et les personnes âgées ainsi que les lieux de vie intergénérationnels pour créer de nouvelles solidarités, renforcer la convivialité et faire émerger de nouvelles formes d’habitat.

28. L’aide à l’installation de personnels de santé dans la ville grâce à une bourse d’études avec contrat d’installation sur Chalon.
Le soutien à l’hôpital public en souffrance actuellement.

29. La mise en place des actions concrètes pour l’égalité des droits et des chances, la participation et la citoyenneté des personnes en situation de handicap.

30. La création de Tiers-lieux à buts culturels et solidaires. Des espaces pour se rencontrer, réparer, se cultiver, apprendre, partager, travailler, produire, cuisiner…

Pour assurer la tranquillité publique dans toute la ville, nous choisirons :

31. Le dialogue, la prévention et la médiation avec des personnels formés, présents au quotidien et travaillant ensemble : concierges d’immeubles, îlotiers, éducateurs, médiateurs des transports, policiers municipaux.

32. La création d’ une Maison des Tranquillités pour permettre aux citoyens d’être accompagnés dans la résolution de différents type de conflits (dépôt de pré-plainte, aide juridique, police municipale, associations d’aides aux victimes, travailleurs sociaux, écrivains publics, conciliateurs de justice…).

Bien vivre pour petits et grands

Parce que les enfants de notre ville ont le droit de bénéficier de conditions d’accueil agréables,

Parce que les jeunes doivent trouver, là où ils vivent, les moyens de faire du sport, et d’accéder à la culture,

Nous agirons pour :

33. L’enrichissement des activités proposées par les Accueils de loisirs et une meilleure accessibilité à ces structures.

34. Les cantines : choix quotidien entre un repas carné et un repas végétarien.

35. La conversion de nos écoles en « écoles oasis » : cours d’écoles perméables à l’eau et ne surchauffant pas l’été, ombrières végétalisées pour protéger les enfants de la chaleur, jardins éducatifs pour faire vivre l’environnement à nos enfants et leur offrir un contact avec le vivant.

36. La décentralisation de la culture et du sport générés par les structures chalonnaises et grand-chalonnaises vers tous les quartiers de la ville : mutualisation de certains lieux publics, résidences de spectacles, navettes…

37. L’aménagement de petits complexes sportifs ou l’achat de matériels de sport avec adaptation au handisport, dans tous les quartiers.

38. La création d’une structure Sport et Santé.

39. Le développement des pratiques culturelles amateurs dans des lieux et avec des moyens adaptés en s’appuyant sur le patrimoine de la ville et de ses talents.

40. L’inscription de Chalon dans le paysage culturel national et international par ses deux spécificités que sont le Musée Niepce et Chalon dans la Rue, en redonnant au premier de l’espace et au second son rayonnement artistique.

Nos mesures phares en vidéos

Un espace public partagé et apaisé

Une ville solidaire et engagée

Un projet d’avenir