Notre projet

pour Chalon en 2020

Nos 40 premières mesures

Écologie, solidarité et implication citoyenne sont les trois engagements autour desquels nous rassemblerons les Chalonnaises et les Chalonnais pour imaginer la ville du XXIème siècle”  Mourad Laoues, tête de liste de Bien Vivre à Chalon 2020

Parce que nous devons nous protéger du réchauffement climatique, de la pollution et de la perte de biodiversité, nous amènerons de la végétation en ville et nous faciliterons une circulation plus respectueuse de notre santé et de l’environnement. Il nous faudra…

  • Planter des arbres et d’autres végétaux, protéger les arbres existants, pour rendre les places et les rues de la ville plus agréables et attractives.
  • Remplacer des zones de l’espace public bitumées ou bétonnées par des espaces perméables, végétalisés, plus adaptés aux fortes pluies et aux canicules.
  • Favoriser l’utilisation du vélo en ville : garages et parkings à vélos, réseau de voies cyclables ininterrompues à moins de 300 mètres de chaque logement, lieu de travail et service en connexion avec les autres modes de transport.
  • Aménager les espaces de circulation pour sécuriser les déplacements des piétons, en particulier les plus vulnérables.
  • Porter au Grand Chalon la gratuité des transports en commun sur un réseau densifi é, avec des horaires de passages fréquents et étendus.
  • Créer des parkings relais à la périphérie de la ville avec des navettes fréquentes pour relier le centre ville et la gare.

Pour bien vivre dans la dignité sans la précarité, parce que des services publics de qualité nécessitent la protection des biens communs et le bien-être de nos agents, nous nous engageons à…

  • Aller vers un revenu minimum social garanti pour les personnes vivant sous le seuil de pauvreté.
  • Inscrire plusieurs quartiers dans le dispositif « Territoire Zéro Chômeur Longue Durée ».
  • Lutter contre la fracture numérique par des formations gratuites et un accompagnement pour toutes les démarches administratives.
  • Reprendre progressivement en main les services publics en régies municipales ou communautaires.
  • Faire de Chalon et du Grand Chalon un employeur exemplaire mettant l’humain au centre des relations avec ses agents.
  • Créer une Maison de la Transition Écologique et Citoyenne qui regroupera les initiatives particulières et collectives, et les réponses aux attentes des habitants.
  • Aider à l’installation d’entreprises industrielles ou artisanales vertueuses, à taille humaine, porteuses d’emplois durables et non
    délocalisables. Nous nous appuierons sur des critères écologiques et sociaux, des outils tels que le Revenu de Transition Écologique
    et les apports de l’économie sociale et solidaire. Nous redirigerons la commande publique pour accompagner les mutations économiques du territoire.
  • Lutter contre les friches commerciales du centre ville en favorisant l’installation d’entreprises ou d’associations sociales, solidaires ou culturelles, grâce au droit de préemption.

Pour engager d’urgence Chalon dans un programme de transition écologique dans tous les domaines, à commencer par l’énergie, les aménagements urbains, les repas collectifs, le tourisme, nous devons…

  • Réaliser des économies d’énergie grâce à la rénovation thermique des bâtiments publics et privés et au contrôle de l’éclairage public.
  • Installer des sources d’énergie renouvelable sur les toits, les parkings et aider les commerçants, artisans, bailleurs sociaux et particuliers qui s’engagent en ce sens.
  • Proposer des repas 100% bio locaux dans tous les restaurants collectifs.
  • Créer une halle pour les producteurs locaux.
  • Soutenir les projets des particuliers et des associations qui créeront des espaces plantés ou arborés comme les forêts comestibles, les jardins, l’agriculture urbaine.
  • Rétablir une couronne de maraîchage autour de la ville et dans le Grand Chalon pour favoriser les circuits courts et les produits bio.
  • Organiser le tri à la source, la récupération des surplus et des biodéchets auprès des professionnels et de la restauration collective. Informer pour mieux réduire les déchets et consommer en vrac. Aller vers le zéro déchet,le zéro gaspillage.

Pour des services de qualité, une ville accessible et accueillante, nous allons…

  • Améliorer l’hébergement d’urgence et le travail étroit avec les associations humanitaires locales sur les projets relatifs aux droits humains.
  • Favoriser les liens entre les jeunes et les personnes âgées ainsi que les lieux de vie intergénérationnels.
  • Aider à l’installation de personnels de santé dans la ville et soutenir l’hôpital, actuellement en souffrance.
  • Mettre en œuvre des actions concrètes pour l’égalité des droits et des chances pour toutes et tous, en particulier la participation et la citoyenneté des personnes en situation de handicap.

Pour assurer la tranquillité publique et l’insertion, nous choisirons…

  • Le dialogue, la prévention et la médiation avec des personnels formés, présents au quotidien et travaillant ensemble : concierges d’immeubles, îlotiers, éducateurs.
  • Le partenariat renforcé avec les missions locales, la Protection Judiciaire de la jeunesse et les acteurs en lien avec les jeunes déscolarisés et sans solution, afin de proposer des accompagnements vers la formation et/ou l’emploi.
  • La création d’une Maison des Tranquillités pour permettre aux citoyens d’être accompagnés dans la résolution de différents types de conflits : médiation et apaisement, dépôt de pré-plainte, aide juridique, police municipale, associations d’aides aux victimes, travailleurs sociaux …

Citoyens, entreprises, associations, élus, acteurs de la ville, serez associés en toute transparence à l’élaboration de projets et aux décisions qui vous concernent. Pour cela, nous proposons…

  • Des commissions, avec pouvoir de proposition, de décision et d’évaluation qui rassemblent les habitants, les associations locales, les élus en charge du dossier et les services techniques, avant tout projet municipal.
  • Un budget participatif équivalent à 5 % du budget d’investissement de la Ville pour des projets proposés par les habitants et améliorant le cadre de vie.
  • Le renforcement de l’autonomie des Conseils et des Maisons de Quartier et de leur pouvoir de proposition.
  • Des réunions publiques dans les quartiers par thèmes, par besoins. La présentation publique d’un bilan de mandat tous les deux ans sur lequel les Chalonnaises et les Chalonnais seront invités à s’exprimer. Un élu référent par quartier, connu des habitants, avec des permanences régulières.
  • La création d’une commission mixte extra-municipale du Climat et des Solidarités. Cette commission aura pour but de représenter les intérêts des générations futures et de la nature, de s’assurer de l’adéquation des projets de la commune avec les enjeux climatiques et sociaux, à moyen et long terme.
  • Un Droit de Pétition Citoyenne pour que les habitants puissent provoquer un débat au Conseil Municipal ou un débat public.

Parce que les enfants et les seniors de notre ville ont le droit de bénéficier de conditions d’accueil agréables, nous agirons pour…

  • Enrichir les activités proposées par les accueils de loisirs et améliorer l’accessibilité.
  • Proposer un choix quotidien entre un repas carné et un repas végétarien dans la restauration collective.
  • Convertir les cours de récréations en espaces végétalisés, protégeant de la chaleur, offrant aux enfants un contact avec le vivant, sur le modèle des cours « oasis ».
  • Rendre possibles et accessibles les activités sportives et culturelles pour chacune et chacun, quels que soient son lieu de vie et sa situation personnelle : jeune, moins jeune, personne à mobilité réduite …

Parce que les habitants doivent trouver, là où ils vivent, les moyens de faire du sport et d’accéder à la culture, nous travaillerons à…

  • Créer une Maison Sport et Santé, avec des systèmes d’aide à la mobilité, à une meilleure nutrition et à la pratique sportive.
  • Décentraliser les pratiques culturelles en direction de tous les quartiers, en s’appuyant sur le patrimoine de la ville et sur ses talents.
  • Relancer les missions de territoire du Centre National des Arts de la Rue et de l’Espace Public dans toute la ville et tout au long de l’année.
  • Faire de Chalon LA ville référence de la photographie en redonnant des moyens au musée Niépce et en créant un festival de la photographie de portée nationale et
    internationale.